Les élèves de CAP 1re année agents de sécurité et de seconde bac pro métiers de la sécuritéont été invité à participer à la sécurisation du match de l’équipe de Guingamp contre Troyes au mois de décembre 2019. Cette activité entre dans le cadre de leur formation comme le montre l’exercice de ce type préparatoire réalisé à Rostrenen :

180 élèves du lycée Rosa-Parks se sont rendus au stade Pierre-Prat, avec pour objectif de se former à la sécurisation d’un événement sportif. Le lycée ayant des partenariats avec des clubs sportifs tels qu’En Avant Guingamp et l’US Concarneau, des élèves sont appelés au cours de leur cursus de formation à intervenir lors de matchs de ces clubs.

De longues semaines de préparation ont été nécessaires aux apprentis BPATPS (brevet professionnel agent technique de prévention et de sécurité) pour recueillir les autorisations et peaufiner leur dispositif.

securite stade -  voir en grand cette image
securite stade

Organisateurs, chefs d’équipe, agents de sécurité, spectateurs, chacun avait son rôle à jouer. « Les banderoles imaginées par les deux groupes de supporters, les animations, les chants emblématiques ont fait vivre le stade de Rostrenen », explique Evan Le Dû, un mégaphone à la main, et élève en première bac métiers de la sécurité.

La présence dans les tribunes de Lucas Le Bour, ancien élève du lycée et président du Kop rouge, club des supporters d’En Avant Guingamp, a accentué le réalisme de la manifestation.

Pendant toute la matinée, les lycéens ont été confrontés à différentes situations : accueil, vérification des billets, sécurisation des espaces du stade, interventions sur des victimes, départ d’incendie.

Email

180 élèves du lycée Rosa-Parks se sont rendus au stade Pierre-Prat, avec pour objectif de se former à la sécurisation d’un événement sportif. Le lycée ayant des partenariats avec des clubs sportifs tels qu’En Avant Guingamp et l’US Concarneau, des élèves sont appelés au cours de leur cursus de formation à intervenir lors de matchs de ces clubs.

De longues semaines de préparation ont été nécessaires aux apprentis BPATPS (brevet professionnel agent technique de prévention et de sécurité) pour recueillir les autorisations et peaufiner leur dispositif.

Organisateurs, chefs d’équipe, agents de sécurité, spectateurs, chacun avait son rôle à jouer. « Les banderoles imaginées par les deux groupes de supporters, les animations, les chants emblématiques ont fait vivre le stade de Rostrenen », explique Evan Le Dû, un mégaphone à la main, et élève en première bac métiers de la sécurité. En présence du président du Kop rouge

La présence dans les tribunes de Lucas Le Bour, ancien élève du lycée et président du Kop rouge, club des supporters d’En Avant Guingamp, a accentué le réalisme de la manifestation.

Pendant toute la matinée, les lycéens ont été confrontés à différentes situations : accueil, vérification des billets, sécurisation des espaces du stade, interventions sur des victimes, départ d’incendie. Du travail dans les festivals et les stades

« Les premiers emplois de nos jeunes agents de sécurité seront dans les festivals o u dans les stades, on se doit de les préparer à ces métiers », rapporte Nicolas Marret, enseignant et responsable sécurité de l’US Concarneau.

Peu avant midi, le stade Pierre-Prat a retrouvé toute sa quiétude et Julien Androuet, qui terminera sa formation en juin, pouvait enfin savourer : « C’était stressant d’être responsable de cette organisation, mais quelle fierté d’avoir relevé ce challenge ! » Lien vers l’article de Ouest France du 18/11/2019